Le Prophète

prophete-blogannecy

Sur l’île d’Orphalese, la petite Almitra, 8 ans, a décidé de ne plus parler depuis la mort de son père. Elle vit avec sa mère, Kamila, et a bien du mal à se tenir correctement. Vols, catastrophes en tout genre, Almitra sème la pagaille partout où elle passe. Sa rencontre avec Mustapha, un prisonnier politique condamné depuis sept ans à ne jamais quitter sa maison, va bouleverser sa vie. Le jour-même de cette improbable rencontre Mustapha apprend qu’il est libre et va pouvoir retourner dans son pays sur le champ. Durant son trajet jusqu’au port, il va raconter à tout ceux qui le croise et à Almitra qui le suit en cachette, sa conception de la vie.

Chaque petite histoire développée par Mustapha fait l’objet d’une séquence d’animation particulière, traitée de façon totalement différente. Aux commandes de ces “épisodes” philosophiques et musicaux, on retrouve à chaque fois un réalisateur différent (Joann Sfar, Tomm Moore, Bill Plympton…).

Si certains moments sont vraiment très beaux et poétiques, le concept dans son ensemble n’est pas toujours évident à saisir. On parie notre poids en tartiflette (ville d’Annecy, Savoie, oblige) que certains d’entre vous trouveront ça extrêmement ennuyeux. Dommage, car l’histoire de Mustapha et Almitra, qui fait le lien entre chacun des mini-contes philosophiques est plutôt très sympa. Réalisé par le papa du Roi Lion (Roger Allers) et inspiré du livre du poète Khalil Gibran, Le Prophète sortira en France début décembre 2015.

Le Prophète, film de Roger Allers (Joann Sfar, Bill Plympton, Tomm Moore…). Sortie 2 décembre 2015.

Laisser un commentaire

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel J’aime lire Max appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin de publier ton ou tes commentaires sur le site. La rédaction J’aime lire Max va d'abord lire ton commentaire puis le publier sur le site jaimelire.com. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, tes informations peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse suivante, en joignant une photocopie de la pièce d’identité d'un de tes parents : Bayard Presse, J’aime lire - Blog de J’aime lire Max, 18 rue Barbès, 92120 Montrouge. Pour plus d’informations, tu peux consulter les dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com.