Prime1001, AdobeStock.

“C’est vrai qu’il faut savoir lire à Noël ?”

Les progrès de votre enfant vous semblent lents. Ne devrait-il pas déjà mieux déchiffrer après quelques mois de CP ? Pas d’inquiétude… comme pour tout apprentissage, il y a les “lièvres” et les “tortues” ! Explications de la rédaction du magazine Mes premiers J’aime lire

“C’est vrai qu’il faut savoir lire à Noël ?”, une question de Mathias, 40 ans, père de Clara, 7 ans, posée à la rédaction du magazine Mes premiers J’aime lire, n° 220 (décembre 2020).

  • On dit qu’un enfant “sait” lire quand il associe de façon automatique le déchiffrage des mots et leur compréhension. Si vous vous plongez dans le manuel de lecture de votre enfant, vous verrez qu’à Noël, il ne saura déchiffrer qu’un certain nombre de phonèmes, en commençant par les plus simples. Mais comme pour tout apprentissage, il y a les “lièvres” et les “tortues”…
    Les “lièvres”, ce sont ces enfants fonceurs, qui s’intéressent à l’écrit depuis la grande section, qui connaissent l’alphabet et qui aiment déchiffrer. Les “tortues” vont mettre plus de temps à comprendre l’acte de lire. Cela peut arriver dans le courant du CE1. Comme l’apprentissage n’est pas pré-programmé dans le cerveau de l’enfant, à l’inverse de la marche ou de la parole, votre apprenti lecteur a besoin de toute votre confiance et de vos encouragements pour progresser son à son, mot à mot !

Rubrique “Question de parents”, Mes premiers J’aime lire, n° 220, décembre 2020. © Prime1001, AdobeStock.

Le magazine Mes premiers J’aime lire accompagne l’apprentissage de la lecture

Conçu par l’équipe de J’aime lire, le magazine Mes premiers J’aime lire est spécialement destiné aux écoliers du CP. Il les accompagne dans l’apprentissage de la lecture en leur proposant :
Une petite histoire en dix pages qui accueille l’enfant avec simplicité et propose une lecture à deux voix avec un plus grand.
Un roman de 22 pages, avec un vocabulaire et une syntaxe spécialement pensés pour les lecteurs débutants.
De vraies bandes dessinées pour bien marquer ce passage dans le monde des plus grands.
Des jeux où il faut repérer, dessiner, écrire, observer.
Un dictionnaire qui reprend les mots les plus difficiles du numéro pour en préciser le sens.
Et une double page de poésie, parce que sans poésie, la vie est moins jolie !

Au sommaire du magazine “Mes premiers J'aime lire”, n°220, décembre 2020

Au sommaire de Mes premiers J’aime lire, n°220, décembre 2020.

Abonnez votre enfant à Mes premiers J’aime lire