Grand concours J'aime écrire 2021 - “Qui a volé l’œuf d'or ?”

Bravo aux gagnants du Concours J’aime écrire 2021 !

Bravo à tous ceux et celles qui ont participé avec leur classe au grand concours “J’aime écrire”, organisé par J’aime lire ! Ils ont été nombreux à imaginer une suite au début du roman “Qui a volé l’œuf d’or ?” Découvrez la liste des classes gagnantes et les textes qui ont remporté les trois premiers prix…

1er prix

Il revient à la classe de CE2-CM1 de Madame Perrin, école Champs-Élysées, Évry-Courcouronnes (91).

Les lots. Pour l’établissement : 1 mallette pédagogique “Pour dire non aux préjugés”. Pour la classe : 1 collection de 15 livres + 1 coffret d’écrivain Plume + 1 an d’abonnement à Bayam. Pour l’enseignante : 1 licence Plume Premium pendant 1 an. Pour chaque élève : 1 pochette de 5 stylos Uni-Ball + 1 ex. de J’aime lire “À la poursuite de l’œuf d’or”.

Le texte gagnant :

Je sors de l’atelier et je vois Dimitri tourner au bout de la rue. Je cours pour ne pas le perdre de vue. Au deuxième virage, je fais tomber une grosse caisse en bois ; il se retourne et j’ai juste le temps de plonger derrière la caisse. Mon cœur bat à toute allure et j’évite de respirer trop fort. Je serre ma robe contre moi pour que rien ne dépasse. Je risque un coup d’œil. Ouf ! Je ne me suis pas fait repérer. Je me dépêche de reprendre ma filature.

J’aperçois Dimitri rentrer dans une boulangerie. Il ressort quelques minutes plus tard avec un “koulitch”. Étrange comportement pour quelqu’un qui vient de voler un bijou inestimable… Serait-il donc véritablement innocent ? Mais alors, serait-ce Igor, le voleur ? J’ai les larmes aux yeux, un mélange de colère et de tristesse m’envahit, mais je n’ai pas le temps de me lamenter car le vitrier entre dans un bâtiment. Je le suis. Il frappe à une porte puis disparaît. Je colle mon oreille contre la porte.

– J’ai ramené ce que tu m’as demandé, ça n’a pas été facile, je prends beaucoup de risques à cause de toi ! J’ai même été fouillé par ta faute. J’ai failli me faire prendre ! 

– Je suis désolé, Dimitri, mais je n’ai pas le choix !

C’est la voix d’Igor ! Je dois aller voir mon père ! Je retourne à l’atelier en courant et en pleurant.

– Père, c’est Dimitri qui a volé l’œuf et c’est Igor qui le lui a demandé !

– Comment ça ? Que dis-tu là ?

– Je l’ai suivi et je les ai entendus !

– Mais je l’ai fouillé ! Il n’avait rien !

– Igor l’avait peut-être caché et Dimitri l’a pris au moment de quitter l’atelier ! Ils sont complices.

– Mais pourquoi ont-ils pris cet œuf ?

– J’ai entendu Igor dire qu’il n’avait pas le choix. Peut-être qu’il n’a pas assez d’argent pour vivre ?

– Nous devons aller les voir pour tirer cela au clair.

Je retrouve facilement le bâtiment, tout près du chantier de la cathédrale. Mon père toque à la porte. C’est Dimitri qui nous ouvre. Il écarquille les yeux et s’exclame :

– Que faites-vous là ? 

Soudain, j’aperçois l’œuf d’or mais j’ai l’impression que ce n’est plus tout à fait le même : il est plus beau que dans mes souvenirs ! Je m’approche mais Igor surgit devant moi.

– Non, ne le touche pas ! crie-t-il, en ouvrant les bras.

Je fronce les sourcils et lui demande :

– Tu as volé l’œuf de mon père ?

Je ne peux m’empêcher de laisser couler une larme en disant cela. Je vois une immense tristesse sur le visage d’Igor.

– Enfin Marina, comment peux-tu croire une chose pareille ! Moi, le voleur ?! Je me préparais pour aller à notre rendez-vous quand j’ai percuté l’œuf en enfilant mon manteau. Il s’est cassé en deux. J’ai voulu réparer le bijou et j’ai demandé à Dimitri de m’apporter du matériel. Mais il n’est pas terminé et il est encore plus fragile désormais.

– Ce sont donc des outils que Dimitri t’a apportés tout à l’heure ?

Je suis tellement soulagée, je ne me suis pas trompée sur Igor, c’est un garçon honnête !

– Je suis désolée d’avoir cru que tu étais un voleur.

Mon père s’approche de l’œuf et reste sans voix :

– Igor, c’est toi qui as fait ça ? Je t’embauche comme apprenti bijoutier dans mon atelier, mon garçon.

Pour fêter cela, Dimitri apporte le “koulitch”. Je l’ai, mon goûter avec Igor… et ce n’est pas le dernier !

FIN

2e prix

Il revient à la classe de CM1-CM2 de Madame Martin, école de Moncel, Moncel-lès-Lunéville (54).

Les lots. Pour la classe : 1 collection de 10 livres + 1 coffret d’écrivain Plume + 1 an d’abonnement à Bayam. Pour chaque élève : 1 pochette de 5 stylos Uni-Ball + 1 ex. de J’aime lire “À la poursuite de l’œuf d’or”.

Le texte gagnant :

Je sors de l’atelier et longe la Neva en passant Quai du Palais. Dimitri marche rapidement et semble énervé, je suis obligée de courir pour ne pas le perdre de vue. Il tourne à droite par le pont du Tsar Pierre-le-Grand et soudain, je le vois aller à la rencontre d’un homme. Je n’en crois pas mes yeux : c’est Igor !

Dimitri semble énervé après lui, et je le vois lui demander d’ouvrir sa sacoche. Igor en sort un petit paquet de la taille de l’Œuf au Coucou, emballé dans du papier doré. Dimitri regarde à l’intérieur, mais je ne distingue rien, de là où je suis. Les deux hommes se séparent et après quelques pas, Igor s’arrête pour contempler la rivière et pose sa main précautionneusement sur sa sacoche, comme pour vérifier la présence de l’œuf.

Ma vue commence à se troubler, je me sens tellement idiote de lui avoir accordé ma confiance. Une colère immense m’envahit, je me mets à courir furieusement vers Igor.

– Espèce de voleur ! Ouvre ta sacoche, montre-moi ce que tu caches !

Igor semble surpris et ouvre doucement sa sacoche. Je me saisis du paquet et le déballe nerveusement.

– Eh… qu’est-ce que c‘est que ça ? Des chocolats ! dis-je, interloquée.

– Oui, je viens de les acheter pour notre goûter, tu as oublié ?

– Non, mais je croyais que c’était…

Je lui explique alors que l’Œuf au Coucou a disparu et dis :

– Je m’excuse de t’avoir soupçonné, mais cet œuf est tellement précieux : si on ne le retrouve pas, le tsar fera fermer la bijouterie de mon père…

– Pas de panique, je vais t’aider à le retrouver ! Nous retournons en courant à l’atelier de mon père.

Il est absent, je ne sais pas où il est… Igor et moi, nous commençons à chercher des indices dans tout l’atelier. Rapidement, je remarque une fenêtre cassée et une petite trace de sang.

J’appelle Igor :

– Igor, regarde cette vitre, elle est cassée !

– Oui, mais elle l’était déjà avant, c’est la dernière qui était à réparer… Mais cette trace de sang n’y était pas !

– Quelque chose est passé par ici, mais certainement pas un humain : le trou est bien trop petit.

Je commence à avoir une idée mais c’est Igor qui, en m’apportant un nouvel indice, vient confirmer mes soupçons.

– Regarde ce que j’ai trouvé sur l’établi de ton père : une plume !

C’est à ce moment précis que mon père arrive, accompagné de deux inspecteurs. Il s’écrie :

– C’est lui, le voleur, arrêtez-le !

Je m’interpose :

– Laissez-le ! Suivez-moi, je sais où est l’œuf d’or !

Je guide les inspecteurs et mon père jusqu’au jardin du palais et déclare :

– L’œuf est ici, j’en suis certaine !

– Tu as découvert l’endroit où Igor a caché l’Œuf au Coucou ?

– Igor n’a rien caché du tout. Regardez plutôt ce nid, là-haut !

L’un des deux agents grimpe à l’arbre et inspecte le nid. Il s’exclame, triomphant :

– C’est le nid d’une pie ! L’œuf est là et il y a même une paire de lunettes brillantes !

– Ce sont les miennes, s’exclame mon père, je les avais aussi perdues…

Mon père s’excuse d’avoir accusé Igor et nous terminons notre journée autour d’une délicieuse brioche et des chocolats d’Igor.

FIN

3e prix

Il revient à la classe de CM2 B de Monsieur Dali, Lycée Français International de Tokyo (Japon).

Les lots. Pour la classe : 1 collection de 10 livres + 1 coffret d’écrivain Plume + 1 an d’abonnement à Bayam. Pour chaque élève : 1 pochette de 5 stylos Uni-Ball + 1 ex. de J’aime lire “À la poursuite de l’œuf d’or”.

Le texte gagnant :

Chapitre 3 : Détective Marina

Je suis Dimitri et, au bout d’un moment, je le vois tourner au coin de la rue et entrer dans une petite maison en bois. Je me cache derrière un arbre pour l’observer. Je l’entends parler avec quelqu’un dont je reconnais immédiatement la voix : c’est Igor !

– As-tu récupéré l’œuf ? demande Dimitri.

– Oui… oui, répond la voix tremblotante d’Igor.

Je regarde par une fente dans le mur et je vois Igor donner l’œuf à Dimitri.

– Parfait, lui répond Dimitri. Je vais pouvoir offrir l’œuf au tsar en me faisant passer pour le bijoutier, et empocher la somme qu’il a promise à ce sale type.

Puis il glisse l’œuf dans l’une des poches de sa chemise et sort précipitamment. Quand je suis sûre qu’il n’est plus dans les parages, j’entre dans la maison et je crie :

– Pourquoi as-tu volé l’œuf ?!

Igor sursaute et répond :

– Ce n’est pas moi, c’est Dimitri.

Je hurle :

– Mais je viens de te voir lui donner l’œuf !

Chapitre 4 : La vérité

Puisqu’Igor ne veut pas avouer la vérité, je le questionne jusqu’à ce qu’il me la révèle : c’est Dimitri qui l’a forcé à voler l’œuf, en le menaçant de me faire du mal.

– Il faut absolument empêcher Dimitri de recevoir cet argent, dis-je.

– Tu as raison… répond Igor.

Nous sortons de la maison et je file dans l’atelier de mon père. Je le trouve en train de se lamenter :

– Avec mes artisans, nous avons fouillé tout l’atelier dans les moindres recoins, en vain.

Je pénètre dans la pièce où il se trouve et je lui raconte toute la vérité. Nous nous rendons immédiatement au palais du tsar pour empêcher Dimitri d’empocher l’argent, et nous arrivons pile au moment où le tsar s’avance pour le récompenser et le payer. Nous crions :

– STOOOOOP !

Le tsar se tourne vers nous et nous demande qui nous sommes. Nous lui racontons toute l’histoire.

– J’ai gravé ma signature sur cet œuf ! lui dit mon père.

Alors le tsar dit :

– Prouvez-le moi !

– D’accord ! répond mon père, en signant sur un papier. Cette signature est la mienne.
Résultat : les signatures se ressemblent comme deux gouttes d’eau !

À peine Dimitri commence-t-il à écrire que le tsar réalise qu’il est l’imposteur et l’exile en Sibérie.

Mon père gagne la compétition et est nommé meilleur bijoutier de la ville. Je me réconcilie avec Igor, qui devient le nouveau chef vitrier. Et nous mangeons ensemble la brioche qu’il adore.

FIN

Du 4e au 30 prix :

Les lots. Pour la classe : 1 collection de 5 livres + 1 ex. de J’aime lire “À la poursuite de l’œuf d’or”.

École élémentaire Jean Giono, Madame Bocquet (classe de CE1), Carcassonne (11).
École primaire, Madame de Vos (classe de CM1 A), Marseille (13007).
École élémentaire Jules Ferry, Madame Pelaez (classe de CE2-CM1), Saint-Geniès-de-Malgoirès (30).
École La Salle Pibrac, Madame Adam (classe de CE2 B), Pibrac (31).
École Jeanne-d’Arc Bègles, Madame Cabanès (classe de CM1-CM2), Bègles (33).
École élémentaire Publique Brémontier, Madame Ponti (classe de CM1-9), La-Teste-de-Buch (33).
École Saint-Vincent-Providence, Madame Kervellec (classe de CE1), Rennes (35).
École élémentaire, Madame Loose (classe de CP-CE1), Chevillon-sur-Huillard (45).
École Demay-Vignier, Madame Lassus (classe de CE2-CM1), Saint-Jean-le-Blanc (45).
École de Saint-Pardoux-Isaac, Madame Kong (classe de CE2-CM1-CM2), Saint-Pardoux-Isaac (47).
École Notre-Dame, Madame Audoin-Favreau (classe de CE2-CM1-CM2), Montrevault (49).
École Sainte-Marie, Madame Hérault (classe de CM1-CM2), Louverne (53).
École primaire Les Hauts Vergers, Madame Crausaz (classe de CM2), Cerville (54).
École Albert Barbier, Madame Butelle (classe de CM1-CM2), Boiry-Becquerelle (62).
École primaire, Madame Warot (classe de CM1-CM2), Ramecourt (62).
École primaire, Madame Crogiez (classe CE2-CM1), Bézinghem (62).
RPC de Gouy-Saint-André, Madame Alloucherie (classe de CM1-CM2), Gouy-Saint-André (62).
École élémentaire Pierre Ravel, Madame Cocirta (classe CE2-CM1), Châtel-Guyon (63).
École Paul-Eluard, Madame Chapuis (classe de CM1), Pierre-Bénite (69).
École publique primaire de Vieugy, Madame Basquin (classe de CM2), Seynod (74).
École élémentaire Wurtz, Madame Candat (classe de CE2 B), Paris (75013).
École Sainte-Marie, Monsieur Fort (Classe de CM2), Sainte-Hermine (85).
Lycée Français de Jakarta, Madame Loosen (classe de CM1 A), Jakarta Selatan (Indonésie).

Les lots seront envoyés à tous les gagnants d’ici la fin du mois de mai 2022.

Ces résultats ont également été publiés sur le site bayard-education.com

Abonnez votre enfant à J’aime lire