Bayard
Ariol, Anatole, Bonnemine... les héros de J'aime lire

Comment accompagner son enfant ?

Comment accompagner son enfant ?
19 août 2013

Le CP est, sans conteste, une année clé de la scolarité des enfants. Mais ce n’est pas non plus un concours ! Les conseils de Véronique Amsel, professeur des écoles, pour préparer son enfant avant la rentrée et l’aider ensuite dans son apprentissage de la lecture, à son rythme.

Avant la rentrée, de quelle manière parler du CP à son enfant ?

Véronique Amsel : Rien ne sert de leur mettre la pression et de les envoyer à l’école avec une foule de recommandations en tête, du type : “Il faut être sage, bien écrire, travailler, etc.” S’ils ont passé une bonne année en grande section, il ne devrait pas y avoir de problème. En revanche, on peut leur dire de ne pas hésiter à s’adresser à l’enseignant dès qu’ils ont un souci.

Concrètement, comment peut-on préparer son enfant au nouveau cadre du CP ? Quel matériel prévoir ?

V.A. : En primaire, l’autonomie est beaucoup plus grande. On ne les aide plus à aller chercher leur manteau, par exemple. Les élèves prennent soin eux-mêmes de leurs affaires, alors qu’en maternelle, les crayons étaient à leur disposition dans de grands pots collectifs.

Au début du CP, l’enseignant va passer du temps à expliquer comment tenir un cahier, gérer son cartable… Toutefois, fin août, les parents peuvent déjà montrer à leurs enfants comment utiliser leur trousse, d’autant qu’une partie du matériel leur semblera nouvelle. L’essentiel est de leur apprendre à faire les choses tout seuls, et non d’agir à leur place !

À la maison, comment les parents peuvent-ils accompagner l’apprentissage de la lecture ?

V.A. : Chaque soir, il faut faire le travail demandé. Ce ne sont pas des devoirs, au sens où il ne s’agit pas d’écrits à rendre. Mais, dans une classe de vingt-cinq élèves, on lit chacun son tour un mot de la leçon du jour.

À la maison, il est donc important de reprendre individuellement la fiche de lecture en entier, à haute voix, ce qui ne demande pas plus de 10 minutes.

D’autre part, que les parents n’arrêtent pas de leur lire des histoires dès le CP, ni le CE1 ! Même si les enfants savent lire, cela représente au départ beaucoup d’efforts pour eux. En écoutant un adulte, ils exercent leur compréhension orale, leur imaginaire, peuvent relever les intonations, noter comment se construit un récit, etc.

Quels autres conseils donner aux parents d’élèves de CP pour une année scolaire réussie ?

V.A. : Lorsque les enseignants leur signalent des difficultés, il ne faut pas perdre de temps pour contacter  un orthophoniste ou un psychomotricien. Plus on tarde à agir, plus les problèmes risquent de s’installer, alors que les enfants font en général des progrès fulgurants quand ils sont pris très tôt en charge. Enfin, il faut s’intéresser à leurs activités. Au contraire des collégiens, ils ne travaillent pas pour eux mais pour leurs parents. Ils aiment rapporter leur cahier à la maison le weekend pour le leur montrer. Ils ont besoin d’être valorisés !

Propos recueillis par Aurélie Djavadi

 

Mes premiers J'aime lire
S'abonner à Mes premiers J'aime lire

Abonnement en prélèvement mensuel - 12 n° + 12 CD /an

6,00€ /mois
S'abonner
Feuilleter Mes premiers J'aime lire