Bayard
Ariol, Anatole, Bonnemine... les héros de J'aime lire

Comment donner à un enfant le goût de lire ?

Comment donner à un enfant le goût de lire ?
19 août 2013

Pour accompagner votre enfant sur le chemin de la lecture, pour faire surgir, puis nourrir, son goût de lire, il y a quelques grandes règles à garder en mémoire… Et ces astuces très simples…

Le plaisir d’abord

Apprendre à lire est long et difficile, et rien ne sert de le cacher à votre enfant. En revanche, montrez-lui aussi – et surtout – le plaisir qu’il va pouvoir en retirer.

Vous venez de lire un roman ou un article qui vous a passionné ? Échangez vos impressions avec votre conjoint ou d’autres adultes : en vous voyant manifester votre enthousiasme, en vous entendant dire que vous aimez lire, votre enfant aura vraiment envie d’accéder à son tour à ce mystérieux bonheur.

Même si vous n’êtes pas un dévoreur de livres, vous pouvez créer mille occasions de plaisir partagé autour de l’écrit : faire un gâteau à deux en lisant la recette à voix haute, sélectionner des programmes télé en famille à l’aide d’un magazine, lire la règle d’un nouveau jeu avant d’entamer une partie ensemble…

Qui “parle bien” lira mieux…

Apprendre à lire, c’est aussi continuer d’apprendre à “bien parler” : savoir nommer de plus en plus précisément les choses, établir des liens entre elles, exprimer de mieux en mieux des sentiments et des idées. Cette conquête de la langue orale est indispensable à la maîtrise de l’écrit. Elle commence dès le plus jeune âge et elle s’entretient tout au long de la vie !

Dès que vous le pouvez, incitez votre enfant à raconter et à argumenter. Par exemple, si un livre, un spectacle l’a captivé ou au contraire ennuyé, encouragez-le à exprimer et justifier son jugement en dépassant les “j’aime, j’aime pas”.

S’il a envie de vous raconter une histoire, aidez-le à la relater de manière organisée, en posant des questions, en établissant des liens entre les événements (liens de temps, de cause, de conséquence…). Fournissez-lui les mots qui lui manquent. Reformulez parfois ce qu’il dit maladroitement pour montrer que vous avez compris.

Lisez-lui des histoires

La lecture à haute voix, en tête-à-tête, quel bonheur ! Ce n’est pas parce que votre enfant commence à lire tout seul qu’il faut le priver de ce grand moment de complicité. Par ailleurs, il y a un décalage entre ce que votre enfant peut déjà lire tout seul et la multitude de sujets qui l’intéressent.

Pendant longtemps, il aura encore besoin que vous lui facilitiez l’accès à des textes un peu compliqués pour lui.

Centre national de documentation pédagogique (CNDP) et la rédaction de J’aime Lire, 2010

 

Mes premiers J'aime lire
S'abonner à Mes premiers J'aime lire

Abonnement en prélèvement mensuel - 12 n° + 12 CD /an

6,00€ /mois
S'abonner
Feuilleter Mes premiers J'aime lire